Informez-vous surtout, de tout
LIZEZ AUSSI   Dakar : Le portrait-robot des nouveaux tueurs

A la découverte de Samba Dièry Diallo, le parrain de la plus célèbre caserne du Sénégal

0

Chef d’escadron à sa disparition survenue le 29 février 1976 des suites d’une maladie, Samba Dièry Diallo, dont la caserne de la Médina porte le nom, fut ‘’un militaire valeureux qui a marqué l’institution par sa bonne manière de servir’’, indique la publication.
D’après cette dernière, c’est le 22 octobre 1944 que Samba Dièry Diallo est incorporé dans l’armée par la commission mobile de recrutement du Cercle du Bas-Sénégal. Trois années plus tard, c’est-à-dire le 1-er janvier 1947, il accède au grade de caporal par ordre du régiment.
Admis le 10 juillet 1947 dans la gendarmerie de l’Afrique occidentale française (AOF) en qualité d’élève auxiliaire, Samba Diéry Diallo est ‘’commissionné élève auxiliaire de gendarmerie à compter du 22 octobre’’ de la même année, avant ‘’d’être titularisé auxiliaire de gendarmerie à compter du 1er août 1948’’.
Par décision ministérielle du 24 janvier 1958, il est reçu au stage d’élèves gendarmes à Saint-Raphaël en France. Titularisé gendarme du cadre d’Outremer le 16 août 1958, il est mis à la disposition de la gendarmerie AOF-Togo.
Il est ensuite muté au groupe mobile de gendarmerie de Dakar à partir d’août 1958 avant d’atterrir dans le corps des sous-officiers le 8 novembre 1958.
Le 1-er octobre 1960, Samba Dièry Diallo est libéré de ses obligations à l’égard de la gendarmerie française, pour ensuite être transféré le même jour à la gendarmerie de la République du Sénégal.
Après son admission à l’Ecole des officiers de gendarmerie nationale française, il est désigné pour suivre le stage de formation au centre d’instruction de gendarmerie d’Aubagne.
Mais avant d’être nommé à titre temporaire au grade d’aspirant, il suit le cours de perfectionnement de l’école des officiers de gendarmerie de Melun.
Samba Dièry Diallo ‘’est promu à titre définitif au grade de sous-lieutenant, le 23 mai 1962’’ et affecté à la compagnie du Sénégal Oriental.
Après le grade de lieutenant qu’il obtient le 27 mai 1964, il prend le commandement de la compagnie du Fleuve (juillet 1964). Un an plus tard, il prend les rênes de celle du Cap-Vert, puis de celle de la gendarmerie territoriale le 1er octobre 1968.
Après avoir assuré le commandement de la légion mobile à partir du 21 décembre 1970, il devient officier adjoint au commandement des forces le 1er février 1974, avant d’être muté à la sous-direction comme officier adjoint.
Devenu chef d’escadron le 23 septembre 1975, Samba Dièry Diallo est affecté à la direction de la gendarmerie et de la justice militaire le 1-er octobre 1975.
Il prend ensuite la direction de la présidence de la République où il sert ‘’comme commandant de la maison militaire à partir du 7 février 1976’’.
Il a reçu plusieurs décorations : Chevalier dans l’Ordre national, Chevalier dans l’Ordre du mérite, Officier dans l’Ordre national du mérite, Commandeur de l’Ordre national du Lion à titre exceptionnel. Il a aussi été décoré de la Médaille militaire française.
La caserne Samba Dièry Diallo porte son nom depuis 1978. Construite en 1952, elle s’appelait à cette époque caserne de la Médina. Après avoir abrité le centre d’instruction du Groupement mobile de gendarmerie du Sénégal, elle a été Centre d’instruction de la gendarmerie nationale entre 1962 et 1968.
ASG/CTN (APS)

LIZEZ AUSSI   Le film de l'évasion du cas positif à la caserne Samba Diery Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More