Informez-vous surtout, de tout
LIZEZ AUSSI   Homosexualité au Sénégal, JAMRA porte plainte contre la série...

La dame Marie Sow cheffe de gang, c’est elle qui donnait les ordres aux malfaiteurs

0

La redoutable bande qui écumait les régions de Louga, Thiès et Diourbel a été démantelée par la police de Louga. Dirigé par une femme, ce gang a souvent échangé des coups de feu avec la gendarmerie.

Terrorisant depuis des années, les régions de Louga, Thiès et Diourbel, la bande à la dame M. Sow vient d’être démantelée par les éléments du commissaire central de la capitale du Ndiambour. Cette opération de très grande envergure a été réalisée à la suite d’une enquête menée avec maestria par les hommes du commissaire Lamarana Diallo, appuyés par la Direction de la police scientifique (Dsp).

En effet, ayant constaté une série de vols de véhicules de l’administration, dans le périmètre communal durant la période du couvre-feu, les limiers ont vite compris qu’ils sont en présence d’une bande très organisée qui utilise ces moyens de locomotion pour commettre des forfaits. Aussi, dès que informés du vol du véhicule de La Poste dans la nuit du 4 au 5 mai dernier, ont-ils décidé de mettre la main sur ces bandits qui avaient l’outrecuidance de tirer des balles réelles en direction des jeunes qui voulaient prêter main forte à la victime. Dans leurs investigations, ils ont appris que le véhicule volé a été utilisé lors de cambriolages à Ndiagne, Thiès et Diourbel.

L’enquête ouverte a permis de localiser le nommé M. Bâ qui a émis un appel à partir du téléphone portable du vigile des installations de l’antenne «Tigo» qui, quelques minutes après le vol du véhicule de La Poste, a passé un sale quart d’heure entre les mains des bandits qui ont pompé le carburant destiné machines. De ce premier maillon, les limiers vont remonter la chaîne. S. Sow (27 ans) et O. Sow (35 ans) seront arrêtés dans un bar sis au centre-ville. Ce trio sera déféré au parquet de Louga et envoyé en prison pour vagabondage. Pour nécessités d’enquête, ils sont extraits de prison et conduits à la police.

Marie Sow, cheffe de gang

C’est à partir de cette procédure que les choses vont se préciser. Les enquêteurs ont rassemblé le maximum de preuves à charge contre les mis en cause (tous localisés à Louga la nuit du vol du véhicule de La Poste, alors qu’ils n’habitent pas la ville, aux alentours des lieux du crime, durant le couvre-feu, les balles retrouvées dans leur antre sont identiques à celles tirées à Louga et à Kelle…). N’ayant plus d’échappatoire, ils ont balancé les deux chefs de la bande, notamment Arona Sow et la dame Marie Sow. Qui, domiciliés dans le département de Kébémer, ont été conduits sous bonne escorte à Louga. De même, un arsenal de guerre et du matériel de casse -un fusil de chasse, 22 cartouches de calibre 12 mm, 02 tire-pneus, des coupe-coupe, marteaux, gourdins, barres de fer- ont été trouvés chez Arona Sow.

LIZEZ AUSSI   Coronavirus : le geste étonnant de Sokhna Aida Diallo

Interrogés, les nombreuses victimes avaient unanimement déclaré à l’enquête préliminaire, qu’une femme était membre de la bande. A Louga, lors du vol du véhicule, c’est elle qui a donné le signal avant que les coups ne crépitent. A l’attaque de la Station Total à la sortie de la ville, c’est elle qui donnait les ordres aux malfaiteurs encagoulés. Au quartier Mboubéne, c’est elle aussi qui, alléguant être sur le point d’accoucher, a fait sortir commerçant de chez lui, avant que ses lieutenants ne le délestent d’une importante somme d’argent.

L’enquête a aussi révélé que cette bande a tenté de cambrioler le bureau de Poste de Kelle, à Thiès. Et au cours de ce casse, elle a échangé des coups de feu avec les éléments de la Brigade de gendarmerie de Mékhé. Il se susurre également que ces malfaiteurs bien organisés et venant de localités différentes, seraient liés à l’attaque d’une maison sise à Ndieng Fall et soldée par la mort d’un charlatan, tué par balles. Toute la bande a été déférée hier au parquet du tribunal de grande instance de Louga, pour le crime de vol aggravé. L’enquête se poursuit, le reste du gang étant activement recherché.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More