MORT SUSPECTE A GUEDIAWAYE: Ndiogou Ndiaye, 48 ans, trouvé mort au domicile familial avec du sang coagulé à la bouche

0

Le décès du sieur Ndiogou Ndiaye, survenu hier, au domicile de ses parents établis à la villa 7… sise au quartier Gibraltar 2 de Guédiawaye, suscite encore des supputations. Des voisins s’interrogent toujours sur les véritables circonstances et la cause du décès du susnommé. Qui a été trouvé mort dans les escaliers de la maison, avec du sang coagulé à la bouche.

Un corps sans vie aux allures suspectes découvert hier à 08h passées de quelques minutes, à Guédiawaye. Mais le drame n’a rien à voir avec la sinistre longue liste des cas de noyade en mer. La tragédie a eu lieu dans une maison, sise au quartier Gibraltar 2, dont les populations ont sombré dans l’émoi et la consternation totale, suite à la mort suspecte du nommé Ndiogou Ndiaye, né en 1971. Le défunt vivait au domicile de ses parents nommés Babacar et Sagar Ndiaye.

Le défunt a été trouvé allongé sur le dos dans les escaliers ; la thèse de la chute accidentelle privilégiée

Informés de la découverte macabre, le commissaire central de Guédiawaye a activé ses hommes et les envoie illico-presto sur les lieux indiqués. A leur arrivée, les limiers ont d’abord tenu à bonne distance les membres de la famille, avant de boucler le périmètre du drame et de procéder aux constatations des faits. Ils se mettent alors à l’œuvre et trouvent le défunt allongé sur le dos dans les escaliers de la maison. Ils relèvent cependant un indice suspect de taille sur le corps sans vie du nommé Ndiogou Ndiaye : «du sang coagulé à la bouche». D’après les premiers éléments de l’enquête préliminaire de police, Ndiogou serait mort suite à une chute accidentelle.

Réquisition à personne qualifiée pour un examen post-mortem

Devant l’état suspect du cadavre, une réquisition a été faite par les limiers auprès d’une personne qualifiée, aux fins d’effectuer un examen post-mortem. Alertés, les sapeurs-pompiers ont embarqué le corps sans vie et l’acheminent à l’Hôpital général de Grand-Yoff. Selon des déclarations recueillies auprès de la famille éplorée, le défunt était bien portant. Il ne souffrait visiblement d’aucune maladie. Une enquête a été ouverte par la police de Guédiawaye, en vue de tirer au clair l’affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.