Saison 2019 – 2020 : les affiches phares avec le roi des arènes et les lutteurs « espoirs »

0

Le 28 juillet dernier, l’arène sénégalaise venait d’avoir un nouveau Roi : Modou Lô. Le lutteur des Parcelles-Assainies détrônait Eumeu Sène, après seulement un an de règne. Le leader de l’écurie Rock Energie enregistrait une deuxième victoire sur le lutteur de Pikine, après l’avoir battu en janvier 2014.

Depuis lors, le monde de la lutte avec frappe vit un autre tournant. Plusieurs questions sont soulevées par les férus de ce sport, quant à l’avenir de l’actuel Roi.

Ce dernier a, comme potentiels adversaires : Balla Gaye 2 et Eumeu Sène. Modou Lô, battu deux fois par Balla Gaye 2, a terrassé Eumeu Sène en autant de fois. Dans le même temps, le leader de l’écurie Tay Shinger a pris le dessus sur le Lion de Guédiawaye à deux reprises. Ainsi se crée un cercle du 2-0.

Au vu de tout cela, quelles affiches pour la saison prochaine ? Quels adversaires pour le nouveau Roi des arènes ? Et comment faire pour intégrer les autres lutteurs et ne pas tourner en rond ?

Une probable opposition entre Vip et les pensionnaires de l’antichambre

D’ores et déjà, il faudrait un élargissement de ce cercle aux autres lutteurs qui font partie des ténors, en l’occurrence Bombardier, Lac de Guiers 2, Gris Bordeaux et Tapha Tine. C’est d’autant plus important qu’il y a aussi l’antichambre des Vip qui regroupe pas mal de dignes adversaires capables d’en découdre avec les ténors. Ama Baldé, depuis un certain temps, ne cesse de défier Modou Lô (le talentueux) qui détient la couronne. Mieux, certains spécialistes considèrent qu’un combat Boy Niang-Modou Lô est tout à fait logique. Quelle configuration de l’arène sénégalaise, alors, la saison prochaine ?

Déjà qu’Eumeu Sène, juste après son deuxième succès face à Balla Gaye 2, avait fait savoir qu’il n’allait plus l’affronter. Et depuis lors, à chaque fois qu’il est interrogé sur ce sujet, il tient le même discours. Autre chose : le nouveau Roi des arènes n’est jusque-là pas clair dans ses propos, quant à ses adversaires. D’ailleurs, sa mère aurait écarté Balla Gaye 2. Comme quoi, c’est un combat qui pourrait ne pas avoir lieu.

Toutefois, le leader de Rock Energie semble être, pour le moment, le lutteur qui a le plus d’adversaires potentiels. Pourra-t-il garder le trône longtemps ? Quel sera le meilleur choix pour lui ? Quelle stratégie adopter pour un long règne ?

Modou Lô et le défi de la conservation du titre de Roi

De toute façon, quoi qu’il en soit, Kharagne Lô fera face à son destin. En tant que Roi, il ne pourra pas échapper à certains combats. Des options se sont déjà dessinées pour lui : Tapha Tine pour une toute première confrontation ; Boy Niang ou Lac de Guiers 2 pour une troisième rencontre après une victoire par pénalité pour lui et un match nul.
Un duel dont on ne parle pas pourrait pourtant faire l’objet d’une affiche : Gris Bordeaux contre Modou Lô, pour un troisième face-à-face. L’actuel Roi des arènes a remporté leurs deux premières confrontations.

Sinon, les amateurs de lutte pourraient avoir droit à un choc qui fait déjà beaucoup saliver : Modou Lô – Ama Baldé. Toutefois, le champion des Parcelles-Assainies ne semble pas prioriser un combat face au fils de feu Falaye Baldé qui le réclame à cor et à cri.

Rois éphémères

Depuis Yékini, qui a régné pendant 15 ans sans mordre la poussière, la couronne passe de main en main. Personne ne parvient plus à le garder longtemps. Balla Gaye l’a conservée 2 ans avant de la perdre au profit de Bombardier. Le B52 de Mbour a régné aussi 2 ans avant de se voir ravir la couronne par Eumeu Sène. Ce dernier n’est resté qu’une année sur le trône de l’arène.

Par conséquent, Modou Lô va devoir s’employer pour durer sur le trône. Est-ce d’ailleurs la raison pour laquelle le leader des Parcelles-Assainies semble engagé dans un jeu de dupes ? Faisant semblant d’écarter certains adversaires, refusant de se prononcer sur tel ou tel affiche…

En outre, la saison prochaine pourrait être marquée par des affiches alléchantes. Des chocs aux allures de revanche ou de confirmation. Bombardier, par exemple, pourrait accorder à Balla Gaye 2 sa revanche, après l’avoir battu en 2014. De la même façon, Tapha Tine peut affronter à nouveau le lutteur de Mbour qu’il avait battu par décision arbitrale, en 2012. Le Géant du Baol peut aussi réclamer un combat contre Ama Baldé qui l’avait battu en 2015. Et pourquoi pas un tout premier choc Eumeu Sène-Tapha Tine ? Une affiche Bombardier vs Eumeu Sène peut aussi régaler les amateurs.

Toutes ces possibilités prouvent qu’aujourd’hui, la lutte sénégalaise est ouverte et que les férus peuvent être bien servis. Plein de combats ! Cependant, le futur nous édifiera.
EnQuête

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.