Parcourir l’actualité en un seul clic

Une émergence au ralenti?

0
Le peuple a tout donné au président. Pourquoi nous forcer à mettre sa photo en profil ? C’est lui qui doit des résultats au peuple.
Je préfère mettre en profil , la photo de cette femme qui a perdu la vie en accouchant dans un fameux poste de santé qui manque de tout.
Je pense à ces femmes qui prennent les charrettes pour aller accoucher. Pensons nous à leur souffrance en cours de route ?
Ces compatriotes qui n’ont jamais vu la couleur d’une ambulance dans leurs villages. Ces citoyens qui n’ont jamais vu une route bitumée dans leurs terroirs.
Je préfère mettre en profil la photo de ces braves dames qui parcourent des kilomètres pour chercher le liquide précieux. À ces jeunes qui n’ont pas accès aux nouvelles technologies dans leurs villages. Ces citoyens qui ne connaissent pas les merveilles des smartphones parce qu’ils vivent dans des zones non couvertes par les réseaux des maisons de téléphonie. Je pense à ces citoyens dont l’électricité est un éternel luxe dans leurs localités.
Je préfère mettre en profil la photo de ces chefs de familles qui vivent le jour au jour et qui savent au fond d’eux qu’ils sont incapables d’assurer un héritage à leurs progénitures. Je pense à ces fonctionnaires qui sont partis à la retraite après plus de 30 ans de service sans pouvoir bâtir un toit.
Je préfère mettre en profil la photo de ces étudiants qui après plus de 25 ans sur les bancs , la société leur demande d’aller recommencer à zéro parce qu’il n’existe pas de sots métiers.
Je pense à ces stagiaires qu’on exploite dans les entreprises et qui ont perdu l’espoir de signer un bon contrat. À ces chômeurs dont leurs demandes d’emploi ne connaitront jamais une suite favorable parce qu’ils n’ont pas un bras long.
À ces journaliers et acteurs du secteur informel qui sont entre le marteau des collectivités locales et l’enclume de la législation. À ces travailleurs devenus esclaves des agences d’intérim qui vivent de la sueur de leur volonté.
Je préfère mettre en profil la photo de ces braves citoyens qui travaillent durement et péniblement mais ne pensent jamais construire un patrimoine à léguer. Je pense à ces jeunes qui essaient d’entreprendre , tombent et se relèvent mais finissent toujours par être dominés par la cherté de la vie.
Je préfère mettre en profil la photo de ces citoyens qui n’auront jamais la chance de gagner un procès devant l’oligarchie. Je pense à ces détenus qui n’ont jamais vu l’ombre d’un avocat.
Je pense à ces citoyens terrorisés qui vivent dans une société où la prison est devenue la règle et non l’exception. Une société où tous les moyens sont bons pour éliminer son adversaire.
A ces citoyens qui n’ont pas accès aux fonciers, à la santé, à la sécurité, à l’autosuffisance alimentaire , à l’indépendance sociale et économique. A ces citoyens qui n’ont jamais vu l’ombre de leurs députés sensés défendre leurs doléances.
Le Sénégal va mal et tous les secteurs souffrent. L’État ne fait plus rêver aux jeunes et aux populations. Chaque régime qui vient fabrique ses nouveaux riches sur le dos des braves contribuables. Et tout bon opposant , une fois élu au pouvoir, devient pire. Un bon choix qui nous trahit toujours. papediouf

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More